Proposer du sport pour les salariés de plus de 50 ans

Il n’y a vraiment pas d’âge pour se lancer dans la pratique d’un sport. Toutefois, après 50 ans, la vigilance est de mise. Il est préférable de choisir une activité d’endurance, mais oubliez les activités qui mettent en avant la force ainsi que l’intensité. La douceur sera bien meilleure pour votre silhouette et vos muscles. Un entraînement progressif sera largement conseillé, vous pourrez ainsi vous adapter plus aisément. 

Quelle fréquence pour pratiquer un sport ? 

Avec le site de Sports League, vous n’aurez aucune difficulté pour dénicher des informations sportives. Ce sera aussi l’occasion de développer un programme adapté à votre forme physique. Généralement, trois séances par semaine sont amplement suffisantes et ne dépassez pas les 45 minutes notamment pour les sports d’endurance comme le running. Pour la course à pied, privilégiez des chaussures qui absorbent parfaitement les chocs pour protéger vos articulations. Si vous constatez certains symptômes assez handicapants, n’hésitez pas à consulter un médecin. 

Oubliez ces sports après 50 ans 

Si vous n’avez jamais pratiqué ces activités, il faudra les oublier puisqu’ils sont beaucoup trop intenses. De ce fait, mettez de côté les sports de combat, ceux qui exposent à une chute comme le ski ou encore les sports collectifs. Ces derniers demandent des efforts conséquents, ce qui peut entraîner des dommages corporels sur le long terme.

Par contre, la natation est idéale pour assouplir vos muscles et vos articulations et elle vous permet de vous détendre au fil de toutes les séances. Le vélo est aussi à envisager, il entretient parfaitement le cœur. 

Retour haut de page