Devenir mécanicien : Que faut-il savoir ?

Avec tous les nouveaux métiers issus de la technologie qui prospèrent et gagnent sans cesse du terrain, on en oublie parfois les métiers plus conventionnels, tels que celui de mécanicien. Pourtant, le nombre de voitures sur les routes ne réduit pas. De plus, ceux qui s’intéressent aux nouvelles technologies trouveront aussi ce métier intéressant, car celles-ci trouvent leur place dans les voitures d’aujourd’hui et de demain. Voici ce qu’il faut savoir sur le métier.

À quoi sert un mécanicien ?

Le rôle premier du mécanicien est de tout savoir sur les véhicules routiers. En effet, comme il sera appelé à leur venir en aide, afin de les réparer, le mécanicien doit comprendre le fonctionnement complet d’une voiture, d’un camion, ou encore d’une moto. Tel un docteur, il devra faire appel à son savoir afin de comprendre d’où vient le problème, et de le traiter de la meilleure manière. Pour ce faire, il utilisera des outils tels que des clés dynamométriques, afin de fixer écrous ou boulons à la bonne pression, ou encore la jauge d’épaisseur permettant de mesurer l’espacement entre deux pièces mécaniques. 

  • Ses tâches précises consisteront à :
  • Effectuer un diagnostic afin de déterminer l’origine de la panne
  • Procéder aux réparations nécessaires pour remettre le véhicule en fonction
  • Se fournir en pièces auprès d’un distributeur, afin de procéder aux changements de celles-ci, lorsque cela est nécessaire
  • Procéder à un test routier, suite à la réparation du véhicule, afin de s’assurer que tout fonctionne tel qu’il se doit, et que le propriétaire du véhicule peut le récupérer et le conduire, sans danger

Note : dans certains cas, le mécanicien peut être appelé à se rendre sur le lieu d’un accident ou d’une voiture en panne, afin de remettre le véhicule en marche là où cela s’est produit.

De quelles qualités a-t-on besoin pour devenir un bon mécanicien ?

Tout d’abord, un mécanicien doit posséder les connaissances pour exercer son métier. Cela veut dire qu’il aura étudié dans le domaine. Plusieurs voies s’offrent à lui pour obtenir la certification de ses capacités. Parmi celles-ci, plusieurs CAP en maintenance de véhicules ou de matériels, ainsi que quelques formations BAC PRO, en maintenance de véhicules. Comme le domaine ne cesse d’évoluer, et ce, très rapidement, le mécanicien devra procéder à des formations annuelles, afin de demeurer au sommet de son métier. 

Pour être mécanicien, on doit nécessairement posséder une bonne forme physique. En effet, c’est un travail très exigeant pour le corps. On se doit de transporter des objets lourds fréquemment, et parfois même, de maintenir des pièces en place, par la force de ses bras et du reste de son corps. Prendre soin de soi au travail devra être une des priorités de tout nouveau mécanicien, s’il veut pouvoir exercer ce métier sur une longue durée, car il travaillera fréquemment dans des positions peu confortables. 

Enfin, un mécanicien se doit d’être disponible pour ses clients. Les problèmes de voiture peuvent se produire en tout temps. Être en mesure de dépanner ceux-ci rapidement est une nécessité, si l’on veut conserver sa clientèle.

Retour haut de page