Comment gérer son argent malgré l’inflation ?

L’inflation se caractérise par la hausse des prix des produits, biens et services, et donc par la baisse de votre pouvoir d’achat. Même si une légère inflation, de l’ordre de 2 % est considérée bonne pour l’économie, elle n’en demeure pas moins néfaste pour votre argent qui perd légèrement de la valeur au fil du temps.

Il est donc tout à fait normal que vous vous demandiez comment gérer votre argent malgré l’inflation ? Comment faire fructifier votre argent plus vite, ou du moins, aussi vite que l’inflation ne l’érode ?

Ce que vous devez savoir sur l’inflation et de ses conséquences sur vos finances

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), l’inflation correspond à une hausse générale et durable des prix. Elle s’évalue par l’Indice des prix à la consommation (IPC) en France et par l’Indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) dans la zone Euro. Le principal effet concret de l’inflation sur votre argent est la baisse de votre pouvoir d’achat, c’est-à-dire qu’avec la même somme d’argent, vous pourrez acheter moins de choses.

De ce fait, l’inflation a des conséquences directes sur votre épargne. En effet, tout placement que vous effectuerez et dont le rendement sera inférieur au taux de l’inflation ne vous rapportera rien, il vous coûtera même plutôt de l’argent. Notez au passage que l’inflation peut tourner à votre avantage dans le cas où vous aviez effectué un emprunt avant la crise, car la hausse générale des prix va faire diminuer la valeur du capital à rembourser.

Calculer l'inflation et se protéger

Ce que vous devez faire pour prémunir votre épargne

Afin de protéger votre épargne des conséquences de l’inflation, vous devez opter pour des placements spécifiques comme l’or, les matières premières et l’immobilier, entre autres. Du fait de son indépendance de toute monnaie, ainsi que de son côté tangible, l’or est une véritable valeur refuge et par conséquent une solution efficace contre l’inflation. Concernant les matières premières, vu que l’inflation est due à l’augmentation du prix de ces dernières, il serait intéressant d’y investir, afin de profiter de leur valorisation.

Enfin, vous permettant de bénéficier de l’augmentation des loyers, l’immobilier en direct ou via une SCPI est également une bonne option d’investissement pour faire face à l’inflation. Notez que souscrire à des parts de société civile de placement immobilier (SCPI) s’avère plus simple qu’un investissement dans l’immobilier physique, mais est également plus risqué.

Les placements à éviter

Avec une inflation durable dont le taux avoisine les 3 %, il est vivement déconseillé d’effectuer des placements à taux fixe inférieurs à cette valeur, car ils vous feront perdre de l’argent, il faut protéger ses investissements face à l’inflation.

Il s’agit notamment :

  • Des livrets réglementés (livret A…) et comptes sur livret, car leur taux de rendement est généralement inférieur à 1 %.
  • Des obligations et des produits obligataires à taux fixe, car leur valeur de remboursement a de forte chance d’être abaissée.
  • Des fonds euros essentiellement investis en obligations. En effet, même si leur garantie en capital sécurise votre épargne, elle ne la protège pas de l’érosion monétaire.
Retour haut de page